chanteur


chanteur

chanteur, euse [ ʃɑ̃tɶr, øz ] n.
chantur, chanteor fin XIIe; lat. cantor, accus. cantorem chantre
1Personne qui chante, et spécialt qui fait métier de chanter ou excelle dans l'art du chant. Voix de chanteurs ( ambitus, registre, timbre) . Poètes et chanteurs de l'Antiquité et du Moyen Âge. aède, 1. barde, coryphée, ménestrel, minnesinger, rhapsode, scalde, troubadour, trouvère. Chanteur des rues. Chanteur populaire, chanteur de charme ( crooner) , chanteur comique. Chanteur d'église. chantre. Chanteur à voix de soprano. castrat, haute-contre , sopraniste. Chanteur de chorale. choriste. Chanteur classique. Chanteur de concert, d'opéra. exécutant, interprète, soliste. Chanteur de duo. duettiste. Chanteuse d'opéra. cantatrice, diva. Chanteur, chanteuse folk, pop, rock ( rockeur) . Les fans d'un chanteur. Chanteur admiré. idole. Chanteur qui fait des vocalises. Pianiste qui accompagne un chanteur. Chanteur qui donne un récital, part en tournée. Ce chanteur chante faux, détonne.
2 Adj. Oiseaux chanteurs.
3 ♦ ⇒ maître chanteur.

chanteur, chanteuse nom (latin cantorem, accusatif de cantor) Personne qui chante, ou qui fait métier de chanter. ● chanteur, chanteuse (difficultés) nom (latin cantorem, accusatif de cantor) Emploi 1. Chanteuse = femme qui chante ou qui fait profession de chanter (s'emploie pour tous les styles de musique). 2. Cantatrice = chanteuse lyrique. Remarque Si chanteuse d'opéra n'est pas fréquent (on dit le plus souvent cantatrice), l'usage en revanche a consacré le masculin chanteur d'opéra. ● chanteur, chanteuse (expressions) nom (latin cantorem, accusatif de cantor) Chanteur de charme, chanteur spécialisé dans les chansons douces et sentimentales. Chanteuse légère, cantatrice chargée des rôles demandant de la virtuosité, notamment dans l'opérette. Chanteuse réaliste, chanteuse qui interprète des chansons ayant trait aux drames de la vie. ● chanteur, chanteuse adjectif Se dit d'un animal doué de la faculté de chanter : Oiseaux chanteurs.

chanteur, euse
n. et adj.
d1./d n. Personne qui chante; personne qui fait métier de chanter. Une chanteuse légère, réaliste, d'opéra. Un chanteur de charme, spécialisé dans les chansons sentimentales.
d2./d adj. Se dit des oiseaux dont le chant est agréable.
d3./d n. m. (En appos.) Maître chanteur: celui, celle qui pratique le chantage.

⇒CHANTEUR, EUSE, subst. et adj.
A.— Subst. Celui, celle qui chante et plus spécialement qui fait métier de son talent. Les auteurs et le directeur avaient fait appel à une vraie chanteuse d'opéra-comique, Madame Vaillant-Couturier (L. SCHNEIDER, Les Maîtres de l'opérette fr., Lecocq, 1924, p. 219) :
1. Le chanteur est le seul des interprètes musiciens qui soit à la fois instrument et instrumentiste. Un pianiste ou un violoniste peut à son gré choisir son instrument, qu'il fera entretenir, préparer, remplacer aussi souvent qu'il le faudra. Le chanteur, lui, ne dispose que de l'instrument donné par la nature.
Arts et litt. dans la société contemp., 1936, p. 6005.
SYNT. Chanteur amateur, ambulant, comique, flamenco, populaire, professionnel, réaliste, virtuose; chanteur de charme, de concert, de cour, de jazz, d'opéra, de psaume, de romance, de salon, de théâtre; un petit chanteur à la croix de bois, de la manécanterie; les chanteurs des rues.
Rem. On rencontre ds la docum. 1. le composé chanteur-improvisateur. Celui que l'on voulait chansonner montait sur un banc, et le chanteur-improvisateur à côté de lui (SAINTE-BEUVE, Volupté, t. 2, 1834, p. 222); 2. l'emploi subst. fém. chanteresse. Marie d'Arras. « chanteresse » récompensée pour avoir chanté devant Charles VI (1383), est la plus ancienne cantatrice française dont l'histoire ait retenu le nom (M. BRENET, Dict. pratique et hist. de la mus., 1926, p. 70). Chanteuse semble péjoratif. Cantatrice, est éclatant et théâtral. Alors que chanteresse semble désigner une prêtresse du chant : une enchanteresse (G. MIGOT, Lex. de qq. termes utilisés en mus., 1935, p. 21). 3. On rencontre au Canada la variante (phonétique plutôt que morphologique) chanteux. Les noces (...) où les chanteux se provoquent (L. GROULX, Chez nos ancêtres, Montréal, 1920, p. 31).
Péj. Maître-chanteur. Celui qui se sert abusivement d'autrui pour parvenir à ses fins, qui pratique le chantage. Ce Morin était un ignoble maître chanteur, justement abattu par une de ses victimes, fort honnête femme qu'il avait traînée dans la boue (L. DAUDET, Bréviaire du journ., 1936, p. 139) :
2. Mais Coty avait gagné beaucoup d'argent, le dépensait avec prodigalité, et, en conséquence, avait à ses trousses une bande d'approbateurs, de flatteurs, de maîtres chanteurs et d'aigrefins comme on en voit dans les comédies de Plaute, de Ben Jonson et les fabliaux.
L. DAUDET, Bréviaire du journ., 1936 p. 140.
B.— Adjectif :
3. Les races les plus heureusement nées, nos jolies races du Midi, par exemple, si vives et si chanteuses, sont tristement courbées par le travail.
MICHELET, Le Peuple, 1846, p. 194.
[Le plus souvent en parlant d'un animal] Coq, crapaud, cygne, rossignol chanteur :
4. Très-heureusement, il n'y avait là ni fauve redoutable, ni indigène dangereux, mais tout simplement une demi-douzaine de ces oiseaux moqueurs et chanteurs, que l'on reconnut être des « faisans de montagne ».
VERNE, L'Île mystérieuse, 1874, p. 108.
Prononc. et Orth. :[], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. Subst. masc. 1. 1154-73 chanteor « personne qui fait métier de chanter » (B. DE STE MAURE, Troie, éd. L. Constans, 5190); 2. 1732 ornithol. « sorte d'oiseau » (Trév.) d'où 1805 adj. (CUVIER, Leçons d'anat. comp., t. 4, p. 458); 3. v. maître-chanteur; B. Subst. fém. ca 1170 chanteresse (Rois, 195 ds T.-L.); 1680 chanteuse (RICH.). Du lat. cantorem acc. de cantor, v. chantre. Fréq. abs. littér. :951. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 877, b) 1 635; XXe s. : a) 1 873, b) 1 293. Bbg. GOUG. Mots t. 1, 1962, pp. 24-25. — LA LANDELLE (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 56, 292. — MAT. Louis-Philippe 1951, p. 105. — SAIN. Lang. par. 1920, p. 519.

chanteur, euse [ʃɑ̃tœʀ, øz] n.
ÉTYM. XIIe, chantur, puis chanteor; du lat. cantorem accusatif de cantor. → Chantre.
1 Celui, celle qui chante, et plus spécialement, qui fait métier de chanter ou excelle dans l'art du chant. Chant, voix (et registre, tessiture). || Chanteurs et poètes de l'antiquité et du moyen âge. Aède, barde, citharède, coryphée, ménestrel, minnesinger, rhapsode, scalde, troubadour, trouvère. || Chanteur amateur, professionnel. || Chanteur ambulant, chanteur des rues. || Chanteur populaire. || Chanteur de variétés. || Chanteur comique. Comique. || Chanteuse réaliste (cit. 4.3). || Chanteuse de beuglant, de café-concert. || Chanteur de chansons satiriques. Chansonnier. || Chanteur d'église. Chantre, castrat. || Chanteur de chorale. Choriste. || Les Petits Chanteurs à la croix de bois. || Chanteur de concert, d'opéra. Acteur, artiste, exécutant, interprète, soliste, virtuose. || Chanteur de duo. Duettiste. || Chanteuse d'opéra, chanteuse légère, chanteuse à voix, forte chanteuse. Cantatrice, diva, vedette. || Chanteur de blues. Bluesman (anglic.). || Chanteur de gospel. || Chanteur de jazz. Vocaliste, 2. (anglic.). || Chanteur de charme. Crooner (anglic.). || Chanteur compositeur. || Chanteur interprète (des chansons écrites par d'autres). || Ce chanteur est auteur, compositeur, interprète de ses chansons (au Canada, Bozo). || Chanteur, chanteuse pop, rock, folk. || Chanteur en tournée; chanteur qui passe dans un music-hall, un cabaret; qui donne un récital. || Les admirateurs, les fans d'un chanteur.Ce chanteur chante faux, détonne, crie, fait des couacs.
1 Quand un chanteur met la main sur son cœur, cela veut dire d'ordinaire : je l'aimerai toujours !
Baudelaire, les Curiosités esthétiques, p. 111.
2 L'Allemande Sontag qui, chanteuse dramatique de premier ordre, pouvait aborder, grâce à la souplesse de sa voix, les rôles les plus légers.
Initiation à la musique, p. 130.
Par compar. :
3 La chouette et l'orfraie et leurs accents funèbres,
Voilà les seuls chanteurs que je veuille écouter.
André Chénier, Idylles, « La liberté ».
REM. Jusqu'au XVIe s., le fém. chanteuse est concurrencé par chanteresse, et aujourd'hui par cantatrice, dont l'emploi est restreint au domaine de la musique classique.
tableau Noms de métiers.
2 || Maître chanteur, n. m. a Mus. Maître (IV., A., 3.).
b Fig., cour. Personne qui pratique habituellement le chantage.
3 Adj. a (Personnes). Rare. Qui chante souvent. || « (Les) races du Midi, si vives et si chanteuses » (Michelet, in T. L. F.).
b Se dit d'un animal doué de la faculté de chanter. || Les oiseaux chanteurs.N. m. || Le rossignol est un chanteur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chanteur — chanteur, euse (chan teur, teû z ) s. m. et f. 1°   Celui, celle qui chante, qui fait métier de chanter. C est un agréable chanteur. Un chanteur des rues. •   Il le fallut emporter ivre du festin entre les bras de quelque chanteuse, D ABLANCOURT… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • chanteur — Chanteur, [chant]euse. s. f. Qui fait mestier de chanter. C est un bon Chanteur, une belle chanteuse. les chanteurs de l Opera. les chanteurs du Pont neuf, qui chantent des chansons pour le peuple …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Chanteur — (franz., spr. schangtör), Sänger; Chanteuse, Sängerin …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • chanteur — CHANTEUR: Avalent tous les matins un oeuf frais pour s éclaircir la voix. Le ténor a toujours une voix charmante et tendre, le baryton un organe sympathique et bien timbré, et la basse une émission puissante …   Dictionnaire des idées reçues

  • chanteur — CHANTEUR, EUSE. sub. Qui fait métier de chanter. Les chanteurs, les chanteuses de l Opéra. Les chanteurs du Pont neuf. C est une excellente chanteuse …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Chanteur — Surtout porté dans l Isère, le nom désignait au moyen âge un chantre. Variante : Chanteux (53, 49) …   Noms de famille

  • Chanteur — Un chanteur (au féminin, chanteuse) est une personne qui utilise sa voix pour produire une succession de sons formant une mélodie. Ces sons peuvent être de simples phonèmes ou des textes littéraires. Le chant est présent dans tous les genres… …   Wikipédia en Français

  • CHANTEUR — EUSE. s. Celui, celle qui chante. Il se dit plus particulièrement Des personnes qui font métier de chanter. Les chanteurs, les chanteuses de l Opéra. Chanteur des rues. C est une excellente chanteuse. Voyez CANTATRICE.  Il se dit adjectivement,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Chanteur — Chan|teur [ʃã tø:ɐ̯] der; s, e <aus gleichbed. fr. chanteur> Sänger …   Das große Fremdwörterbuch

  • chanteur — EUSE, an. shantò / eu, eûza / òyza, e (Albanais 001b, Arvillard / 001a), shanteur, shantèrèla / shanteuza, e (Chambéry) || shantyeû m. (Reyvroz), chanteûza f. (Compôte Bauges). E. : Chantre. A1) personne qui toujours en train de chanter ;… …   Dictionnaire Français-Savoyard


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.